Paola Tagliabue est née le 28 Novembre 1967, est diplômé de à l'Ecole Polytechnique de Turin en Restauration Architecturale; elle pratique depuis 2000.

Depuis des années de l'Université elle manifeste une forte tisse des technologies de l'information appliquées à l'architecture, ce qui l'a amené à investir dans leur propre matériel et pour compléter le diplôme de premier cycle avec une thèse sur la restauration, conduisant à l'an 1994, sur l'application de l'ordinateur dans la représentation du projet de conservation et qui a pris comme modèle Zambelli Palace à Venise, avec toutes les complexités liées aux types de construction utilisés et ceux de la dégradation actuelle.

Les premières expériences de travail l'ont amenée à collaborer avec différentes formations professionnelles pour maintenir les programmes d'apprentissage pour les graphiques informatiques consacrés à l'architecture, à développer un catalogue informatisé du patrimoine culturel. Pendant un an, il a travaillé pour l'ITEA de Rivarolo, spécialisée dans la planification environnementale, d'arpentage et de génie civil.

De 1996 à 1998, avec le recrutement au Consortium Manital-Consortium pour les services intégrés, des couvertures et exécute en tant que responsable de la conception de l'Office technique de mener les secteurs d'activité de la Direction technique du Chef de lieux Manital internes en Italie institutionnels publics et comme une composante de l'Office Picture supervise tout le matériel promotionnel, les illustrations, la publicité Consortium Manital et les soins de l'image de la Manital du Consortium vers l'extérieur.

Depuis 2000, avec l'ordre d'inscription des architectes de la province de Turin, a commencé sa carrière professionnelle qui mène aussi à la collaboration avec d'autres cabinets de services professionnels avec lesquels elle intervient dans la conception dans le domaine du patrimoine culturel, la restauration et le nouveau bâtiment.

Parmi les œuvres les plus importantes montrent la construction du Village olympique de Sestriere, la réutilisation du bâtiment SEI à Turin, l'intervention pour le réaménagement de la zone industrielle Montefibre à Ivrea et la construction de maisons pour les maisons de retraite et de soins neuropsychiatriques dans le Piémont.